Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 novembre 2013 1 04 /11 /novembre /2013 23:45
EXPO  "Les droits des Roms ? Les droits de l'homme !"

"Tous les ans, au moins de mars, une famille de gitans déguenillés plantait sa tente près du village et, dans un grand tintamarre de fifres et de tambourins, faisait part des nouvelles inventions. Ils commencèrent par apporter l'aimant. Un gros gitan à la barbe broussailleuse et aux mains de moineau, qui répondait au nom de Melquiades, fit en public une truculente démonstration de ce que lui-même appelait la huitième merveille des savants alchimistes de Macédoine."

EXPO  "Les droits des Roms ? Les droits de l'homme !"

Ainsi commence -ou presque - le roman de Gabriel Garcia Marquez, Cent ans de solitude.

Une question, Monsieur le ministre de l'intérieur : faut-il renvoyer Melquiades, héros d'un des romans les plus lus au monde, en Roumanie ?

On ne cesse de parler des Roms. Savons-nous seulement qui ils sont ?

EXPO  "Les droits des Roms ? Les droits de l'homme !"

Alors, ne manquez pas la très belle exposition " Les droits des Roms ? Les droits de l'homme ! " que le MRAP vous propose de voir à AGORA 1901, rue Albert de Mun à Saint-Nazaire, du 3 au 29 novembre.

Pour en savoir plus, suivez ce lien : http://mrap-saintnazaire.org/spip.php?article134

EXPO  "Les droits des Roms ? Les droits de l'homme !"

Ci-dessous, l'allocution prononcée par Françoise Mahé,,co-présidente du MRAP de la région nazairienne :

Depuis plusieurs mois, nous assistons à un déferlement d'injures, d'incitations à la haine et à la violence racistes envers les Roms.

Comment peut-on tolérer que l'hebdomadaire "Valeurs Actuelles" puisse titrer " Les Roms : l'overdose" et publier des articles mensongers à leur sujet ? Nos valeurs à nous sont autres : elles s'appellent Solidarité, Liberté, Egalité et Fraternité, rien à voir ...

Comment ne pas être révolté par les propos de Gilles Bourdouleix, maire de Cholet, concernant les Gens du Voyage : "Hitler n'en a peut-être pas tué assez" ?

Il y a aussi "les évacuations des camps de Roms"qui continuent dans l'indifférence quasi-générale. 750 personnes à Lille le 18 septembre, 250 personnes à Roubaix le 27 septembre (elles venaient de Lille), 50 personnes à nouveau à Roubaix le 3 octobre, 220 personnes à Croix (banlieue de Lille) le 9 octobre (elles venaient de Lille), 90 personnes à Lille le 28 octobre, 100 personnes à Lens le 25 octobre (elles venaient de Roubaix).

Avec de tels parcours, comment les Roms peuvent-ils envisager une scolarité pour leurs enfants, une recherche d'emploi, faire des projets, avoir une vie sociale ...

Lorsque Manuel Valls, Ministre de l'Intérieur, prétend : "Seule, une minorité [des Roms] cherche à s'intégrer", nous préférons entendre Benoît Hamon, Ministre délégué à l'Economie Sociale et Solidaire : " Sommes-nous si supérieurs aux autres que nous puissions décréter l'inaptitude générale d'une population à l'intégration dans notre société républicaine ? Ne tombons pas dans le piège des stéréotypes. Epargnons-nous cette violence." ?

"L'affaire Léonarda" a mis en évidence l'hypocrisie des lois, circulaires et de leur application. D'après la loi, aucune mesure d'expulsion ne peut être prononcée envers des enfants mineurs. Lorsqu'une mesure d'expulsion est prononcée à l'égard de parents d'enfants mineurs, les enfants sont aussi expulsés pour ne pas les séparer des parents.

Alors, soit on décide que tout enfant, scolarisé ou non, ne sera ni expulsé, ni séparé de ses parents, et donc on se donne les moyens de régulariser ses parents, soit on assume les interpellations d'enfants, qu'elles se fassent en milieu scolaire ou non, en catimini ou devant les caméras. Combien d'expulsions, de drames se déroulent dans l'indifférence générale ?

A Mr Valls affirmant que : "Les Roms ont vocation à revenir en Roumanie ou en Bulgarie", rappelons ce que dit Madame Reeding, Commissaire européenne à la justice, aux droits fondamentaux et à la citoyenneté :

"Nous avons des règles européennes qui ont été signées par la France, des règles sur la libre circulation des citoyens européens. Les Roms sont des citoyens européens. C'est sur décision d'un juge qu'ils peuvent être évacués s'ils ont fait quelque chose qui va à l'encontre des lois de l'Etat en question".

D'après l'article 13 de la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme, de 1948 : "Toute personne a le droit de quitter tout pays, y compris le sien, et de revenir dans son pays". Pouvoir quitter son pays implique donc le droit de pouvoir s'installer dans un pays autre que le sien ...

Les Roms ont des droits, exigeons qu'ils soient respectés !

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog de L'Astrolabe 44
  • Le blog de L'Astrolabe 44
  • : Savoirs et savoir - Cultures et cultures
  • Contact

  • lastrolabe44
  • Faire du théâtre est une activité à hauts risques, amateur ou professionnel. On peut le pratiquer comme un divertissement, ce n'est pas un crime. Pour nous, c'est vouloir exprimer quelque chose, échanger, être dans le monde.
  • Faire du théâtre est une activité à hauts risques, amateur ou professionnel. On peut le pratiquer comme un divertissement, ce n'est pas un crime. Pour nous, c'est vouloir exprimer quelque chose, échanger, être dans le monde.

L'Astrolabe 44

Recherche

Archives