Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 août 2011 1 01 /08 /août /2011 00:47

 

Bertolt Brecht, La vie de Galilee , par l'association L'Astrolabe 44

 

 

bertolt-brecht-II2-1-.jpg

 

Jouer "Galilée" est un immense bonheur. Et ce bonheur vient aussi de ce que "La vie de Galilée" suscite partout échange et dialogue. Et c'est tout naturellement que le collectif "Galilée et nous" s'est crée à Saint-Nazaire, regroupant plus de 20 associations et autres partenaires. Comme ce sera prochainement le cas à Nantes et à Chateaubriant.

 

POURQUOI ?


Dès le début des années 1930, B. Brecht imagine écrire une pièce sur la vie du célèbre mathématicien. Son écriture s'accélère lorsque, exilé au Danemark, il apprend que les physiciens allemands restés dans l'Allemagne nazie, viennent de faire des découvertes fondamentales pouvant conduire à la fission de l'atome. La première version est achevée en 1938. Suivront deux autres versions, l'une écrite pour la présentation aux Etats-Unis en 1947-48 (après Hiroshima), l'autre pour la mise en scène qu'il envisage à Berlin en 1955-56 (en pleine course aux armements).

B. Brecht s'est toujours intéressé à la recherche scientifique en ce qu'elle concerne la société toute entière.

 

De ce point de vue, Galilée est un personnage emblématique. La pièce repose sur une connaissance profonde de ce que représentent les travaux de Galilée dans les  domaines de la mathématique, de la mécanique et de l'astronomie; et  des raisons pour lesquelles la science nouvelle en marche au début du XVIIème siècle heurte profondément des croyances établies depuis l'antiquité grecque, et dont l'église de fait le porte-parole. C'est aussi une manière de poser une autre question : science et progrès font-ils toujours bon ménage ? La réponse est-elle à chercher  uniquement auprès des scientifiques ?

 

COMMENT ? Dramaturgie et mise en scènegalilee[1]


Aussi avons-nous pris le parti de représenter la pièce en tant que drame historique afin de mieux comprendre notre propre histoire. Dans un souci de bonne intelligibilité, nous avons choisi de présenter tous les personnages dans leurs costumes historique; de présenter au mieux l'avancée des travaux scientifiques de Galilée – dont B. Brecht n'ignorait rien. On sait généralement que Galilée est un homme auquel l'église a intenté un procès en Inquisition, on sait moins pour quelles raisons ce conflit fut si violent.

 

Enfin, nous avons accordé beaucoup d'importance à certains aspects du théâtre de B. Brecht : le mouvement, celui des personnages et des idées, mais aussi celui des couleurs (celle des 67 costumes notamment) et de la musique présente continuellement sur scène comme un personnage a part entière, et jouée en directe – l'abondance des personnages, la chaire, le chant, la danse. Plus de 50 personnages sont ainsi interprétés par près de 27 comédiens, musiciens et danseurs.

 

Spectacle subventionné par la ville de Saint-Nazaire, la DDCS44 et le ministère de la Culture

 

* B.  Brecht, "La vie de Galilée, traduction E. Recoing, L'Arche éd.  L'Arche est agent exclusif et éditeur de l'œuvre représentée.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog de L'Astrolabe 44
  • Le blog de L'Astrolabe 44
  • : Savoirs et savoir - Cultures et cultures
  • Contact

  • lastrolabe44
  • Faire du théâtre est une activité à hauts risques, amateur ou professionnel. On peut le pratiquer comme un divertissement, ce n'est pas un crime. Pour nous, c'est vouloir exprimer quelque chose, échanger, être dans le monde.
  • Faire du théâtre est une activité à hauts risques, amateur ou professionnel. On peut le pratiquer comme un divertissement, ce n'est pas un crime. Pour nous, c'est vouloir exprimer quelque chose, échanger, être dans le monde.

L'Astrolabe 44

Recherche

Archives