Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2013 4 13 /06 /juin /2013 12:25

Le 30 mai 2013, nous avons à nouveau rencontré les élèves et professeurs du lycée E. Livet à Nantes. Voici leurs impressions et observations.

Tempête des mots, choc du théâtre

par JEREMIE BREMAUD le 4 juin 2013 à 13:09

Tant que le théâtre existera, tant que des acteurs tels que Fernand, Dominique, Bruno, Danièle et Mianne sauront nous transporter dans le flot des mots, tant que le rêve de l’Eldorado nous animera, nous vivrons des moments magiques et des émotions fortes, nous goûterons la littérature avec délice.

Mercredi 30 mai 2013, la classe de 1ère STI7 a vécu une nouvelle aventure organisée par cinq acteurs de la troupe de l’Astrolabe de Saint-Nazaire. Ils ont porté des extraits d’Eldorado et nous ont transportés dans un pays où les mots sont riches de sens. « Tant que nous serons deux », « Tempêtes », « Blessure de frontière », trois chapitres du roman de Laurent Gaudé, transposés en pièce de théâtre, pour nous offrir un voyage avec Soleiman, Jamal, Piracci et Angelo.

Leur originalité : se partager les rôles, mêler la narration et l’incarnation, privilégier la polyphonie, proposer une chorégraphie, réinventer le chœur antique… Pas besoin de s’embarrasser d’une scénographie complexe : un tambour, une poignée de sable, un grand tissu drapé. Les mots suffisent à nous transporter. Il s’agit surtout de faire vivre le texte par tous les moyens : la musique, le chant, le rythme, le travail corporel et la danse. Et l’alchimie fonctionne. Les mots prennent vie. Le texte devient intense, le moment magique. Nos corps et nos cœurs vibrent. Pas seulement ceux des acteurs, mais ceux des spectateurs. Une réelle osmose.

Tous les thèmes sont évoqués : l’identité, la séparation, la mort, la maladie, la solitude, le déracinement et tous les sentiments sont convoqués : la peur, l’excitation, la douleur… Ce texte nous fait réfléchir à tous les grands thèmes de la condition humaine. Les acteurs ont réussi avec talent à nous faire goûter la poésie de Laurent Gaudé, sans artifice ni excès.

L’aventure s’est poursuivie par une expérimentation des élèves. Ils sont à leur tour devenus acteurs et chorégraphes, sous l’égide des deux metteurs en scènes Fernand et Dominique. Les mots s’entrechoquent comme dans une tempête. La polyphonie exprime l’énergie et la détresse des personnages. L’ensemble fonctionne à merveille. Et les phrases résonnent encore dans nos corps et dans nos cœurs.

"Tout bruissait autour d'eux, tout tanguait, crachait et soufflait".

"La mer en furie. La nuit grondait. Le ciel s'éclairait".

"Cette masse puissante se cabrait et roulait. Cette masse puissante grondait et se gonflait".

Remarque sur la mise en scène d'Eldorado

par Melvil LOPES le 12 juin 2013 à 10:34

Le 30 mai 2013, notre classe de 1ère sti7 a vécu une expérience enrichissante avec la venue d'une troupe théâtrale de St Nazaire, l'Astrolabe. Ils nous ont fait part dans une ambiance détendue et communicative, de leur savoir faire. Nous avons pu également participer à leur prestation en avant première de leur mise en scène d'Eldorado.

L’amitié entre Piracci et Angelo était très forte et bien représentée.

Le moment de séparation entre Jamal et Soleiman était très poignant.

Ce moment a été pour nous une occasion de partager nos connaissances avec leur expérience.

Melvil, Zakaria

Une idée sur El dorado ?

par Rodolphe TRICHET le 12 juin 2013 à 10:27 Commentaire sur Eldorado

Le 30 mai 2013, nous avons rencontré la troupe théâtrale L’Astrolabe de Saint-Nazaire qui a joué la transposition générique d’Eldorado de Laurent Gaudé. Cette représentation a été à la fois enrichissante et ludique. En effet, leur mise en scène était originale et représentait bien le roman. J’ai particulièrement apprécié le jeu de sable qui fait office du long parcours de Soleiman et du temps long qui s’écoule avant de franchir la frontière.

Tom.

Compte rendu Eldorado

par Hugo THOUIN le 12 juin 2013 à 10:26 Commentaire sur Eldorado

Le 30 mai, notre classe de 1èreSTI7 a vécu une expérience extraordinaire en la compagnie de la troupe théâtrale de Saint-Nazaire, l’Astrolabe. Dans une atmosphère de communauté et de fraternité, nous avons tout d’abord assisté à des représentations remplies d’émotions. Les mises en scène étaient astucieuses avec un drap doré, symbole tour à tour de la mer, du désert…Ensuite, dans une ambiance haletante, les élèves ont contribué à cet échange en passant de spectateurs à acteurs. L’esprit d’équipe, le dynamisme et les émotions étaient au rendez-vous ce jour-là.

Maëva.

petit mot autour de la rencotre des acteurs d'eldorado

par Erwan MENARD le 12 juin 2013 à 10:23

Notre classe de 1ère STI7 a pu participer, à son plus grand plaisir, à une deuxième rencontre avec les acteurs et metteurs en scène de l’Astrolabe, nous proposant une transposition du roman Eldorado en pièce de théâtre. Pendant cette rencontre, les acteurs au nombre de cinq : Bruno, Fernand, Dominique, Danièle et Mianne nous ont joué trois scènes de la pièce.

Malgré le décor un peu sommaire, les acteurs ont bien su nous transmettre des émotions.

Suite à cette représentation, ils nous ont fait partager leur monde en nous faisant jouer à partir de trois phrases. Nous avons ainsi construit chaque groupe une très courte mise en scène. Passionnant !

Erwan, Clément.

Un petit commentaire autour d'Eldorado

par Cyprien PIERRE le 12 juin 2013 à 10:23 Commentaire sur Eldorado

Tout d’abord, je trouve que cette pièce est très humaine par le fait que tous les éléments sont représentés par les acteurs (le bateau est reproduit par les acteurs en mouvement…). Cela fait ressortir le côté humain de l’aventure.

De plus, la pièce est musicale puisque les acteurs utilisent un tambourin. Il y avait également un cœur de chanteur, une femme qui chantait. Cela donne encore plus d’intensité au texte de Gaudé.

Un avis éclairé.

par Rodolphe TRICHET le 12 juin 2013 à 10:22 Commentaire sur Eldorado

Jeudi 30 Mai, nous avons eu l'honneur de rencontrer deux metteurs en scène ainsi trois acteurs de la troupe Astrolabe. Ils travaillent ensemble à la mise en scène du roman Eldorado de L.GAUDE. Durant cette rencontre, ils nous ont permis de découvrir ce qu'est la mise en scène théâtrale, leur préparation vocale ainsi que des extraits de leur pièce.

Nous avons trouvé cette rencontre intéressante, de par les réflexions et le caractère apaisant, privilégié, grâce à la proximité avec la troupe. La découverte de la mise en scène d'extraits nous a permis de débattre sur les avis de chacun : une mise en scène trop simple pour certains ou une mise en scène épurée, imagée, symbolique pour d'autres. Ce qui est sûr, c'est que tous ont été conquis par le jeu sincère et émouvant des acteurs.

Par la suite, la troupe nous a proposé de mettre en voix quelques répliques du roman. Un exercice très intéressant car cela nous a montré l'importance de l'écoute des autres dans le théâtre. Nous avons mêlé mise en scène gestuelle et vocale.

Pierre et Anis.

Petit mot sur le projet autour d'Eldorado

par Alexis MAUFFRET le 12 juin 2013 à 10:20 Commentaire sur Eldorado

La troupe de l’Astrolabe est venue nous rencontrer au sein de notre lycée pour nous présenter quelques scènes autour d’Eldorado de Laurent Gaudé.

Ce que je retiendrai de cette rencontre, ce serait l’enthousiasme et la concentration qu’il faut chercher en soi pour jouer ces scènes. Fernand puise son énergie dans le théâtre et a réussi à nous captiver et même à susciter le rire.

Les ateliers proposés par les acteurs ont été très enrichissants.

Valentin, Alexis.

Compte rendu Eldorado

par Hugo THOUIN le 12 juin 2013 à 10:23 Commentaire sur Eldorado

Notre rencontre du 30 mai, avec la troupe de théâtre L’Astrolabe qui a repris le roman de Laurent Gaudé, Eldorado, était très intéressante. On pouvait voir qu’ils avaient énormément travaillé sur la mise en scène et qu’ils s’étaient appropriés le texte. Le passage qui m’a le plus impressionné est la scène de la Tempête dans lequel Salvatore Piracci et Angelo nous donnent l’impression d’être dans leur histoire.Cette rencontre nous aura permis de comprendre le jeu d’acteur : il faut vivre son texte, mais aussi le rôle du metteur en scène : il faut faire preuve de patience et d’énergie.

Julie.

Annalyse et commentaire d'une rencontre théâtral.

par Rodolphe TRICHET le 12 juin 2013 à 10:17 Commentaire sur Eldorado

Nous avons eu la chance d’assister à une représentation théâtrale d’Eldorado mise en scène par Fernand, Dominique et leurs complices.

Ce que nous retiendrons avant tout, c’est l’extravagance des metteurs en scène et le dévouement des acteurs pour la pièce.

Ces personnes chaleureuses se sont plongées corps et âme dans le texte afin de nous faire partager leur passion, tout en nous transportant dans la pièce.

Par la suite, la troupe nous a conviés à un exercice de mise en voix polyphonique chorégraphié.

Arthur, Baptiste.

Rencontre Eldorado II

par Ambroise THOMAS le 12 juin 2013 à 10:15 Commentaire sur Eldorado

Lors de notre deuxième rencontre avec la troupe de l’Astrolabe, nous avons assisté à la représentation d’extraits du roman transposés au théâtre.

Les acteurs vivent le récit et donnent une interprétation du texte, afin de nous faire partager leur passion.

A la fin de la représentation, les acteurs nous ont invités à venir partager leur plaisir de la scène par une mise en voix polyphonique de plusieurs extraits.

Ambroise, Hugo

Partager cet article

Repost 0

commentaires

  • : Le blog de L'Astrolabe 44
  • Le blog de L'Astrolabe 44
  • : Savoirs et savoir - Cultures et cultures
  • Contact

  • lastrolabe44
  • Faire du théâtre est une activité à hauts risques, amateur ou professionnel. On peut le pratiquer comme un divertissement, ce n'est pas un crime. Pour nous, c'est vouloir exprimer quelque chose, échanger, être dans le monde.
  • Faire du théâtre est une activité à hauts risques, amateur ou professionnel. On peut le pratiquer comme un divertissement, ce n'est pas un crime. Pour nous, c'est vouloir exprimer quelque chose, échanger, être dans le monde.

L'Astrolabe 44

Recherche

Archives